La France se réjouit que D&P ampute le Centre PRODH

Voici un extrait du blogue Terrorisme pastoral, une oeuvre de Jean-Pierre Moreau, professeur de lettres, directeur de la revue Permanences et reporter au prestigieux Figaro Magazine:

Les violentes attaques dont l’Archevêque d’Ottawa, Monseigneur Prendergast, a été l’objet et les grossières menaces relayées par « Le Devoir » (dont la devise est « libre de penser »), n’ont pas empêché les révélations contre D&P qui finance une association pro-avortement dirigée par un jésuite à Mexico, (voir nos études précédentes) d’être confirmées  par le Cardinal Archevêque de Mexico, Monseigneur Norberto Carrera : « … l’organisation a soutenu des groupes pro-avortement, fait la promotion de prétendu droit de la femme sur son corps contre l’enfant à naître ».

Nous reviendrons sur cette belle victoire due à la lutte incessante de LifeSiteNews depuis trois ans pour faire éclater la vérité ! (Source)

Le professeur Moreau suit le scandale de Développement et Paix de près.  Ses recherches sur les partenaires de D&P confirment les trouvailles de LifeSiteNews et de Socon or Bust.

Il a publié un livre en 1985 intitulé L’Eglise et la subversion dans lequel il expose des problèmes semblables auprès du Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement (CCFD), qui est l’équivalent de D&P des évêques de la France.

Ses recherches ont révélé des problèmes similaires dans les agences de développement catholiques en Suisse, en Allemagne et en Belgique.  Pas surprenant que le Vatican a récemment mis à la porte Lesley-Anne Knight, ancien chef de Caritas Internationalis, le consortium international d’agences de développement catholiques.  Le vent tourne!

Le professeur Moreau a été poursuivi  pour diffamation par l’épiscopat français, mais il a gagné son procès.  Mise en garde au père Raymond Gravel!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Solve : *
26 ⁄ 1 =